Toiles Double Vision

Ma démarche artistique est née d'un intérêt très particulier porté à la transmission de l'image au cerveau . Je cherche à tromper le cerveau consciemment et orienter les choix, les analyses et donc le point de vue du spectateur au sens propre comme au figuré. A l’inverse de l'image subliminale qui permet à une image d’être perçue au dessous du niveau de conscience, ce que j'ai découvert il y a maintenant 2 ans est une perception au dessus du niveau de conscience de deux sujets que je superpose (je peins un 1er sujet puis un 2eme par dessus). Chaque spectateur verra inévitablement les deux sujets peints sur la toile, mais un seul sujet à la fois en fonction de sa distance par rapport à la toile en se déplaçant devant elle ou en jouant avec la luminosité. Il s'agit donc de deux réalités superposées que j’ai nommé « Doubles Visions » dont le déclenchement de la perception du spectateur est obligatoire mais variera en fonction de sa subjectivité (ses références, ses valeurs, son histoire, sa vue), on peut parler à ce moment là du point de vue au sens littéral qui donnera le point de vue au sens figuré. Cela signifie également que l'objectivité n'existe pas, si elle existait nous verrions probablement tous ces deux sujets au même moment. Il ne s'agit surtout pas d’illusion, procédé qui consiste avec un même trait à réaliser deux représentations (ex : test psycho. utilisé par Freud « la vieille dame est aussi une jeune femme » ), pour ma part je pose deux traits l'un sur l'autre ou l'un proche de l'autre de manière à ce que deux sujets apparaissent à des distances différentes pour tous les cerveaux (jeunes, vieux...) La réussite de la mise au point de cette technique n'est due qu'à une intention de démontrer qu'il existe non pas une réalité mais plusieurs. Deux personnes vivant un même événement porteront un regard diffèrent sur celui ci. Pour démontrer cela, j'ai transformé le trait en couleur et la couleur en trait. Le spectateur se trouve confronté à la mise en application du Portrait de Dorian Gray. Il est intéressant de constater que positionnées à coté d'une vitre, mes doubles visions reflètent le sujet du dessous (on pense aussitôt à la théorie du miroir et la naissance de la conscience de soi, il s'agit de la conscience de la toile). Comble de découverte, ces doubles visions ne se laissent pas photographier, aucun appareil photographique n'arrive à dissocier les deux images mais l’ironie est telle que si vous orientez votre téléphone devant les toiles, l'image du dessous apparaît sur votre écran.

L’Homme Révolté

Camus

Chargement

Il faut rendre à César

Chargement

Hommage à Magritte

Chargement

Basquiat

Chargement

Camp’Hell Soup

Chargement

Vidéo Double Vision

Icône jouer la vidéo

Chargement